3 Leçons De Varsovie

Je viens de passer une semaine à Varsovie, avec Bruno Marion, un conférencier et auteur sur le chaos que vous avez pu apercevoir dans certaines de mes vidéos.
On est donc partis 1 semaine, pour visiter la ville et rendre visite à Valentin, du site Kumiko Matcha.

J’aimerais vous parler des enseignements que j’ai tirés de ce voyage. 
J’ai en particulier relevé 3 points qui m’ont marqué pendant mon séjour, en rapport ou non avec Varsovie, qui vous apporteront tous les 3 de la valeur dans votre vie. 

Chaque friction se cumule

Le premier point est simple, mais important.
Bruno, qui a beaucoup voyagé, est très sensible à ce dernier. 
Il concerne les points de friction pendant l’expérience client. Je m’explique.

Prenons l’exemple simple de la place que l’on occupe dans un avion.

Premier cas de figure, vous vous trouvez à l’arrière.
Vous allez alors embarquer en dernier, attendre longtemps debout dans la queue, et probablement ne pas avoir de place pour votre bagage cabine.
Et au débarquement, vous allez devoir attendre que toutes les personnes à l’avant de l’avion sortent avant vous, et surtout, vous allez prendre 300 personnes dans la vue à l’immigration.

Si, à l’inverse, vous montez à l’avant de l’avion, vous allez embarquer en premier, et vous passerez à l’immigration en premier. 

C’est plus d’une heure de gagnée.

Bref, un tout petit choix ajoute de toutes petites frictions qui se cumulent.

Un autre exemple pourrait être celui des trains. 

Depuis peu, la SNCF ajoute des barrières automatiques pour se rendre sur le quai.
Ces barrières ajoutent une queue d’une dizaine de minutes quand vous voulez prendre votre train. 

Mais pourquoi rajouter des barrières ?

Pour proposer un billet coupe-file, vendu plus cher que les billets classiques. 
Tout cela en dégradant l’expérience client. 

Bref, je pense que vous avez compris le principe.

Mais alors comment ce concept peut-il s’appliquer dans votre vie ? 

Et bien, réfléchissez aux microfrictions qui existent dans vos habitudes quotidiennes.

Par exemple pour faire la cuisine.
Si à chaque fois que vous voulez faire une mousse au chocolat vous devez battre les blancs en neige à la main, c’est qu’il faut changer quelque chose dans le design de votre environnement. 
Vous ne devriez pas avoir de friction. 
Dans ce cas précis, vous pouvez acheter un batteur pour résoudre le problème.

Si vous voulez faire du sport tous les jours, alors peut-être que vous pouvez enlever les frictions actuelles qui vous empêchent d’en faire.

Mais là où les choses deviennent intéressantes, c’est dans le business. 

En effet, où pouvez-vous améliorer l’expérience utilisateur en enlevant des choses ?

Dans mon cas, j’avais une page d’inscription sur laquelle je demandais le nom, le prénom, un mot de passe et une adresse mail.
J’ai simplifié cette page pour ne demander plus que l’adresse mail, et j’ai divisé mon coût d’acquisition par 2,5.

Un autre exemple est la vente.

J’ai récemment engagé un copywriter pour m’aider avec la partie rédaction de page de vente.
Mais ce dont je viens de me rendre compte est qu’il avait complexifié mon marketing et mon message inutilement.
J’ai donc simplifié mes contenus de vente à de l’explication.

Ainsi, vous pouvez également vous poser cette question : “où pouvez-vous améliorer l’expérience utilisateur en enlevant des choses ?”

La cérémonie d’achat

Durant notre séjour, nous avons fait plusieurs très bons restaurants, et j’ai été assez impressionné par la qualité de service.

En partageant mes impressions avec mes camarades, ils m’ont raconté qu’au Japon, il existait une cérémonie d’achat dans quasiment tous les magasins.

Quand on veut acheter un gâteau par exemple, le vendeur va l’emballer dans 5 paquets différents, puis va nous raccompagner à la porte pour enfin nous le donner.

Je me suis alors mis à réfléchir à ma propre cérémonie de vente.

Comment pourrais-je améliorer l’expérience client après l’achat ? 
Peut-être en lui permettant de poser des questions par vidéo ?
Peut-être en lui envoyant ma liste de lecture préférée ?
Ou encore en lui proposant un appel avec moi ou mon équipe ?
Ce sont des pistes que je vais explorer.

Découvrir une nouvelle ville

J’ai beaucoup aimé Varsovie.
C’est une capitale, plutôt grande et dynamique. 
Il y a beaucoup de choses à faire et d’animations. 

Néanmoins, elle est différente de Paris dans le sens où elle reste vivable. 
On ne se sent pas submergé par une foule de gens dans la rue par exemple.
Les transports en commun restent agréables. 
C’est une ville vivante et vivable !

Chaque lieu, ville ou culture dégage donc un sentiment, une émotion particulière.

Et j’ai le sentiment que c’est pareil pour un site web, ou une communauté en ligne.
Chaque élément de design choisi va refléter un sentiment global que vous transmettez.
C’est pour cette raison que j’ai envie de refaire intégralement mon site et ma formation.

Je vous dis également cela, car j’aime beaucoup voir les différentes dynamiques des villes que je visite et j’aimerais continuer à en explorer d’autres à l’avenir. 

D’ailleurs, si vous voulez voyager avec moi ou que vous habitez dans un endroit sympa et que je peux vous rendre visite, n’hésitez pas à m’envoyer un mail ! 


Une réponse à “3 Leçons De Varsovie”

  1. Très intéressant la cérémonie d’achat et les leçons que tu as tiré de ce voyage !
    Je comprends mieux le nouveau design de ton site et le fait que je ne trouve pas la partie danse.
    Par contre, je trouve que la police est très grande, c’est assez inconfortable pour moi qui te lis sur mon écran de PC.
    Ou alors c’est parce que je ne suis pas encore assez réveillée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.