Comment mémoriser facilement ? Le guide complet

La mémoire a une place bien plus importante que la plupart des personnes croient. Elle joue un rôle dans toutes les parties de notre cognition, comme la résolution de problèmes, le travail créatif ou encore la méta-cognition. De plus, pour progresser dans un domaine, on doit forcément en connaître les bases. Pour prendre l’exemple des mathématiques, si vous ne connaissez pas les formules de base par coeur, la compréhension de formules plus complexes ne vous servira à rien, car vous ne pourrez pas les appliquer. C’est pareil dans toutes les disciplines. Si vous lisez un article sur les races, vous devez mémoriser quelques informations capitales dès le début, comme la définition d’une race ou encore les familles principales pour comprendre la suite de l’article. Sinon, vous serez perdu et vous devrez revenir plusieurs fois sur les mêmes phrases.

Nous allons donc voir les systèmes les plus efficaces pour apprendre facilement ces détails pour que vous puissiez vous concentrer sur ce qui est vraiment important : la compréhension.

J’ai aussi une vidéo sur le sujet, que vous pouvez visionner ici :

Le meilleur système que l’on connaît aujourd’hui est un mélange de questions et système de répétition espacée.

Partie 1 : Les questions pour mémoriser

Relire plusieurs fois une phrase nous procure le même sentiment que si nous avions réussi à nous rappeler de nous-mêmes de cette information. Ainsi, on a souvent l’impression de bien maîtriser un sujet lors des révisions, mais lorsque l’on arrive devant une feuille d’examen, sans aide extérieure, et qu’on nous pose une question, on est vite déboussolé et on n’arrive pas à retrouver l’information que l’on pensait pourtant connaître. On peut expliquer ce phénomène par une affirmation simple : on retient les informations en allant se questionner à leur propos et non pas en lisant plusieurs fois une même information. Cependant, cette deuxième solution nous induit en erreur, car elle nous donne l’impression de connaître l’information et d’être capable de s’en souvenir de soi-même.

La seule solution pour pallier à ce problème reste de poser une question, et de réfléchir à la réponse avant de regarder la correction. Les flashcards sont en ce sens les médiums d’apprentissage les plus puissants, car ils vous posent une question, et vous devez tourner la carte pour voir la réponse.

Pour résumer : lire plusieurs fois n’est pas une manière d’apprentissage efficace, et la meilleure manière pour se retenir une information reste de se poser plusieurs questions à son propos.

Partie 2 : la répétition espacée pour mémoriser facilement

Vous vous doutez certainement que vous poser une fois une question sur un concept ne va pas vous aider à le mémoriser. Il vous faut le répéter plusieurs fois, et de préférence à des temps précis. En effet, la science nous a appris qu’il existe une courbe de l’oubli que l’on appelle la courbe d’Ebbinghaus.

Comme vous pouvez vous en apercevoir, cette courbe indique des temps idéaux pour se reposer une question de manière à ce que dans 6 mois, vous connaissiez toujours environ 80% de l’information d’origine. C’est ce que l’on appelle la consolidation mnésique. Autrement dit, vous allez renforcer les chemins d’accès à une information, jusqu’à l’intégrer complètement. Les temps idéaux sont donc 10 minutes, 1 jour, 1 semaine, 1 mois et 6 mois. Si vous ne faites pas cet effort de revoir une connaissance à ces temps précis, vous aurez oublié 70% de l’information 1 semaine après l’avoir apprise. Il est donc très important de réviser plusieurs fois une même connaissance, et nous pouvons optimiser les dates de révision grâce à la science.

Cependant, vous n’avez certainement pas envie de tenir un calendrier avec les rappels de révision pour chaque connaissance que vous souhaitez apprendre. Ça tombe bien car il existe aujourd’hui des logiciels qui font ce travail pour vous. Ils vous déchargent des détails inutiles pour vous permettre de vous concentrer sur ce qui est important, le contenu. Les logiciels de référence en la matière sont neuracache, anki et quizlet. Pour voir une démonstration, vous pouvez regarder cette vidéo :

Mais en tant que créateur de contenu, comment proposer ce type de système à son audience ?

Je vous encourage, si vous êtes créateur de contenu, à proposer ce type de systèmes à votre lecteur. Cela vous démarquera largement de tous vos concurrents. La plupart d’entre eux se contrefichent de l’expérience du lecteur et de la facilité avec laquelle il va retenir les informations avancées. Alors imaginez-vous être le seul à proposer ce type de système à votre lecteur. Il sentira que vous avez fait un effort pour lui et vous deviendrez mémorable. De plus, pour mettre en place un système de répétition espacée, vous aurez besoin de son adresse mail. Et ce n’est pas un article sur le marketing, mais si vous souhaitez vivre de votre activité, vous aurez besoin d’une liste mail pour vendre des produits. C’est à mon sens une des manières les plus simples pour capturer des adresses mail. Pour créer des systèmes de ce type, vous pouvez utiliser h5p pour créer des jeux de mémoire dynamiques, que vous combinez à un autorépondeur et une liste de mails automatiques (vous pouvez aussi les inciter à entrer leur adresse mail contre un paquet de flashcards Anki).

J’en parle plus dans cette vidéo :

Précisions sur la mémorisation et son rôle

La méthode que nous venons de voir est de loin la plus puissante pour mémoriser toutes les informations que l’on souhaite. Cependant, il est important de garder en tête que ce type de système se limite par sa nature à des connaissances déclaratives, par exemple ; Combien y-a-t-il de chapitres dans ce livre ? Réponse : 8. Ainsi, ce système est utile pour retenir des détails d’un domaine qu’il est nécessaire d’apprendre pour comprendre le reste du sujet. Les systèmes de mémorisation actuels ne permettent pas à eux seuls de comprendre un sujet. Il faut absolument relier chaque nouvelle information à une compréhension globale du sujet. Mais j’ai une vidéo sur ce sujet :

Vous avez découvert, au travers de cet article, la méthode ultime de mémorisation. L’enjeu est maintenant d’inclure cette dernière dans un système de gestion des connaissances personnelles pour mieux sélectionner les contenus à mémoriser, et apprendre à prendre de bonnes notes sur ces derniers, car lire en prenant des notes, ça prend du temps, mais ne pas en prendre c’est perdre son temps. Alors si vous voulez arrêter de perdre votre temps, j’ai créé un système de gestion des connaissances personnelles que j’ai nommé « La méthode Atomic Thinking™ ». Vous pouvez le découvrir gratuitement en entrant votre email ci-dessous (c’est gratuit, et vous pouvez vous désinscrire à tout moment).

[mailerlite_form form_id=2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.