Père riche père pauvre de Robert Kiyosaki (note : 3/5)

Père riche père pauvre de Robert Kiyosaki

Acheter le livre sur Amazon

Résumé rapide

L’auteur enseigne au lecteur une hygiène de vie concernant les finances personnelles. Ce sont des conseils à apprendre et à appliquer le plus tôt possible pour faire en sorte que ce soit l’argent qui travaille pour nous et pas l’inverse.

Note : 3/5

★★★

Mes impressions sur le livre « Père riche père pauvre de Robert Kiyosaki »

J’ai trouvé ce livre beaucoup trop long et répétitif. En effet, après un chapitre de 10 pages, vous trouverez un résumé de 5 pages sur les 10 pages que vous venez de lire. Les exemples sont aussi peu pertinents et répétitifs. L’entièreté des conseils aurait pu être résumé en un article de blog. Je ne vous recommande donc pas de le lire, ce résumé est largement suffisant.

Les concepts importants du livre « Père riche père pauvre de Robert Kiyosaki »

Le mindset à adopter pour développer une intelligence financière

Au lieu de se dire : « je ne peux pas acheter cela », il faut se demander : « Comment puis-je me permettre d’acheter cela ? ». Cela permet de développer une intelligence financière.

Plus on est capable de prendre une décision rapidement, plus on aura de chance de saisir les bonnes occasions, avant que quelqu’un d’autre ne le fasse.

Les actifs et les passifs

  • Un actif est quelque chose qui met de l’argent dans notre poche. (ex. : une action)
  • Un passif est une chose qui sort l’argent de notre poche (ex. : une maison)

Acquérir ou créer des actifs, c’est faire travailler l’argent pour soi.
L’idée est que notre revenu ne soit pas notre salaire, mais que ce soit nos actifs qui nous permettent de vivre.
Le revenu sert alors à acheter des actifs.
De plus, avoir des actifs entraîne un énorme avantage fiscal qui permet de payer moins d’impôts.

Une autre erreur souvent commise par la classe moyenne est d’acheter un passif en croyant que c’est un actif.
Par exemple, pour reprendre la définition, une maison ne met pas de l’argent dans votre poche, elle en prend pour payer l’emprunt, les charges et les travaux.

Les schémas des flux d’argent

La sécurité de l’emploi

La plupart des salariés vont travailler pour l’argent.
De ce fait, cela signifie qu’ils ont un prix.
Ils se fixent ce prix, et ils restent dans cette situation à cause de l’illusion de la sécurité de l’emploi et de la retraite.
Cette illusion est plus profondément causée par 2 émotions : la peur et l’avidité
Les émotions contrôlent leur cerveau et les empêchent d’acquérir une intelligence financière.

En restant salarié, on travaille pour 3 entités : une entreprise, le gouvernement et la banque.

Je travaille car j’aime mon métier

Ce n’est pas vrai. Tout le monde travaille pour l’agent. Ou plutôt pour ce que l’argent permet d’acheter.
Dire le contraire serait se leurrer.
Cependant, la plupart des salariés disent travailler car ils aiment leur métier.
Ceci est dû à deux facteurs ; la peur et l’ignorance.
La peur de ne pas pouvoir gagner de l’argent (l’illusion de la sécurité de l’emploi) et l’ignorance de la maîtrise de l’argent.

La définition de l’argent

Comme le dit Yuval Noah Harari dans Sapiens : L’argent c’est de la confiance, c’est une valeur qui est née de la confiance entre les êtres humains.
L’argent est fondamentalement irréel mais c’est la peur et la cupidité de millions d’individus qui le rendent réel.

Quand peut-on partir à la retraite ?

On peut partir à la retraite à partir du moment où les gains liés aux actifs (la marge d’autofinancement de ses actifs) couvrent les dépenses.
À partir de ce moment-là, on peut arrêter de travailler et s’enrichir automatiquement en réinvestissant les surplus de la marge d’autofinancement des actifs dans d’autres actifs.

S’occuper de ses propres affaires

Il faut s’occuper de ses propres affaires, et arrêter de s’occuper de celle des autres (en étant un employé).
Il peut s’agir de créer une entreprise ou encore de développer ses actifs.

La liste des actifs

  • Les entreprises qui ne requièrent pas notre présence
  • Les actions
  • Les obligations
  • Les biens immobiliers qui génèrent des revenus
  • Les reconnaissances de dette
  • Les droits d’auteur sur la propriété intellectuelle.
  • Tout ce qui a de la valeur, génère des revenus, prend de la valeur avec le temps et trouve facilement un débouché.

Les compétences à développer pour gagner en intelligence financière

  1. La comptabilité
  2. L’investissement
  3. La compréhension des marchés
  4. La loi
    1. Les avantages fiscaux
    2. La protection contre les actions judiciaires.

Comment investir

Il faut essayer de s’éloigner des produits tout faits (ETM, etc.)
Il faut créer ses propres produits financiers en dégotant de bonnes affaires.
Il y a 3 critères pour en trouver :

  1. Voir une occasion là où les autres n’en voient pas.
  2. Savoir réunir des fonds pour investir.
  3. S’entourer de personnes brillantes.

Les peurs qui nous empêchent de développer une marge brute d’autofinancement

  1. La peur
    1. Gagner signifie ne pas avoir peur de perdre
    2. Ne pas essayer c’est déjà une forme d’échec (Mike Horn)
    3. Personne n’aime perdre de l’argent. Les seules personnes qui n’ont jamais perdu d’argent en investissant sont celles qui n’ont pas investi.
  2. L’incrédulité
    1. Il ne faut pas laisser le doute ou ses proches nous freiner.
      1. De plus, c’est dans les périodes difficiles que les bonnes occasions se présentent.
  3. La négligence
    1. Il faut faire preuve d’un peu d’avidité.
    2. Il faut se demander le plus tôt possible
      1. « Comment m’y prendre pour avoir le moyen de ne plus jamais travailler ? »
  4. Les mauvaises habitudes
    1. Il faut acquérir de nouvelles habitudes : par exemple il faut toujours se payer en premier
  5. L’arrogance
    1. Quand on est arrogant, on croit que ce qu’on ne sait pas n’est pas important.
    2. L’arrogance est un remède à notre propre ignorance.

Les actions à prendre pour devenir riche

  1. Arrêter de faire ce qui ne marche pas et trouver d’autres solutions.
  2. Trouver des gens qui ont accompli ce que l’on veut accomplir
  3. Faire plusieurs offres

Notes diverses

Une raison ou une résolution est une combinaison de « je ne veux pas » et de « je veux ». Il faut commencer par dresser une liste de « je ne peux pas » pour ensuite construire une liste de « je veux ».
Il faut construire une raison si on veut aller quelque part.

Il faut établir un plan pour investir dans son esprit et apprendre de nouvelles compétences pour augmenter son génie.

Quand on est dans une situation difficile, il faut continuer de se payer en premier, et faire appel à son génie financier pour s’en sortir.

Pour devenir riche, il faut convertir un revenu généré par un salaire en des revenus de portefeuille ou hors exploitation le plus rapidement possible

Mes citations préférées du livre « Père riche père pauvre de Robert Kiyosaki »

Les pauvres et la classe moyenne travaillent pour l’argent. Les riches font en sorte que l’argent travaille pour eux.

Ce qui compte dans la vie, ce n’est pas combien d’argent vous faites, mais combien d’argent vous parvenez à conserver.

L’illettré du 21e siècle ne sera pas celui qui ne sait ni lire ni écrire, mais celui qui est incapable d’apprendre, de désapprendre et de réapprendre. (Alvin Toffler)

C’est la peur d’être exclus qui amène les gens à se conformer à la norme et à ne pas remettre en cause des opinions généralement acceptées.

La richesse est la capacité d’une personne à survivre pendant de nombreuses journées sans revenu. (R. Buckminster Fuller)

La sécurité de l’emploi est la chose la plus importante pour les personnes pauvres et instruites. Aux yeux des personnes riches, c’est l’apprentissage.

Il faut choisir un métier pour l’apprentissage qu’il nous permettra de faire plutôt que pour l’argent que l’on peut gagner.

Le plus on se spécialise, le plus on devient dépendant de cette spécialisation.
Le génie réside dans la diversité des compétences et de l’atomicité de la pensée.

La situation qui vous effraie le plus indique la compétence que vous devez acquérir et maîtriser.

L’échec inspire les gagnants et met en déroute les perdants.

Notre plus grand actif est notre esprit.

Père riche père pauvre de Robert Kiyosaki

J’espère que vous avez apprécié ce résumé de “Père riche père pauvre” par Robert Kiyosaki, n’hésitez pas à prendre des notes de ce contenu dans votre second cerveau 🙂

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez vous inscrire à mes lettres privées :


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.